Solthis Solidarité Thérapeutique et Initiatives pour la Santé

ONG de solidarité internationale

fondée par des médecins chercheurs,

Solthis contribue à améliorer la santé de tous

en renforçant durablement les systèmes de santé

Faire un don

« Tri-ARV poursuite » : Solthis a créé un jeu de société pour tester et consolider les connaissances des professionnels de santé

Renforcement de la délégation des tâches aux paramédicaux pour l'amélioration de la prise en charge décentralisée du VIH au Niger

10 mars 2016 |  Infos |  ,

NIGERPRODUITS DE SANTÉ ET SYSTÈME PHARMACEUTIQUERENFORCEMENT DES CAPACITÉSRESSOURCES HUMAINESSERVICES DE SANTÉVIH / Sida

Jeu Tri-ARV_30

Sur le principe du Trivial Poursuite, Solthis a développé un prototype de jeu permettant de tester et consolider les connaissances des paramédicaux, dans ce cas précis, sur les compétences médicales et pharmaceutiques essentielles.

Conçu dans le cadre d'un projet financé par Sidaction et la Fondation Bettencourt-Schueller, cet outil innovant, le « Tri-ARV poursuite », permet de renforcer la maîtrise des connaissances des paramédicaux à la prise en charge des patients pour les responsabiliser notamment dans la prescription des traitements antirétroviraux. C'est un enjeu essentiel en contexte de ressources médicales limitées comme au Niger notamment dans les hôpitaux de district des régions de Tillabéri et Dosso.

La création de ce jeu de société, s'inscrit dans la démarche de renforcement des compétences et de pédagogie active menée par Solthis au Niger depuis plusieurs années pour améliorer la prise en charge et la décentralisation des soins pour les patients séropositifs, notamment dans le cadre du projet CASSIS (Capacités pour l'accès aux soins et le système d'information sanitaire).

Une première séance de formation de perfectionnement auprès de 23 paramédicaux des hôpitaux appuyés par Solthis à Dosso et Tillabéry, et deux médecins «marraines » référentes s'est tenue à Niamey du 1er au 5 mars et a permis de tester l'utilisation de ce jeu qui a été une vraie réussite.

Jeu Tri-ARV_11

Rappel du contexte et du projet

Au Niger, 2 personnes sur 3 ayant besoin d'un traitement antirétroviral (ARV) contre le VIH n'y ont pas accès.

Le manque de médecins et une décentralisation encore trop faible de la prise en charge font partie des principaux facteurs qui empêchent une bonne couverture en traitements ARV des personnes séropositives. Le Ministère de la santé du Niger a notamment lancé un programme de délégation de tâches des médecins vers les paramédicaux (infirmiers et sages-femmes) pour pallier la pénurie de médecins.

Le projet CASSIS est financé par l'Initiative 5% – mise en œuvre par Expertise France et pilotée par le MAEDI – et la Fondation Bettencourt Schueller (FBS).

 

Facebook

Restez informés

Inscrivez-vous notre newsletter

Evénements

Aucun événement n'a été trouvé

lun

04

déc

Du 4 décembre 2017 au 9 décembre 2017

ICASA 2017

Abidjan

VIH / Sida


Tout afficher

Flux RSS | Plan du site  | Mentions légales  | © Solthis 2017 - Tous droits réservés | Réalisé par 6tem9